Amour à lire Jeunesse / Young Adult

Mes déceptions “Young Adult”

Pour cette première chronique littéraire, chèr(e) romantique, je vais aborder les romans Young Adult. C’est un genre que j’aime beaucoup, il y a toujours une petite histoire d’amour, les ados vivent toujours des aventures incroyables, on est vite happé dans l’histoire.
Mais, dans ma vie de lectrice YA, j’ai connu quelques déceptions… Des déceptions qui viennent de mon grand espoir de coup de cœur à l’achat grâce au synopsis et/ou de l’auteur du livre, qui n’est jamais venu…. Je suis désolée d’avance si je blesse un(e) romantique au passage, mais ce que tu vas lire n’est que mon humble avis 😉 .

Follow me back
A.V. GEIGER
Editions Robert Laffont – Collection R

Résumé: Follow me. Love me. Hate me.
#EricThornObsessed
Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…
(Résumé de Booknode)

~ Avis de la Romantique éperdue déçue ~

Oui, étonnant ! Je comprends et pour moi aussi, quand, tournant la dernière page, je me suis dit “ mouais…c’est pas folichon.”
Avant de descendre le livre, je vais quand même te dire ce que j’ai bien apprécié… Non, en fait, je crois qu’il y a qu’une chose que j’ai bien aimé : le synopsis. Il y a 11 ans, quand j’étais une fan absolue des Tokio Hotel (je sais…) j’aurais donné corps et âme pour que le chanteur me follow sur Twitter. Mais Twitter n’existait pas encore et si ç’avait été le cas, je n’aurais, quoi qu’il en soit, pas posté en allemand (donc il aurait rien compris car il ne parle pas français et mon anglais à l’époque était bof et…) Bref, tout ça pour te dire que j’étais attirée par le livre car mon moi romantique de 14 ans s’était reconnue et senti happée par le résumé. Je me suis donc lancée, persuadée d’aimer le livre.

Mais… Non.
Premièrement,, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture de l’auteure. Maladroit, bancal, pas franchouillard. On sent l’histoire Wattpad et c’est dommage. Mais ce qui m’a le plus dérangé, c’est le double points de vue.
En tant que lectrice, je veux sentir la différence entre les personnages, leurs ressentis, leurs émotions propres. Ecrire une histoire en double points de vue (voir plus, certains auteurs n’ont pas froid aux yeux) signifie maîtriser l’art de l’écriture tellement fort et bien qu’on n’arrive pas à deviner la même plume derrière plusieurs points de vue. Ici, raah je suis désolée, mais il n’y avait limite aucune différence entre le point de vue de Tessa et d’Eric. Eric avait limite des pensées tout droit sorti d’un cerveau d’une adolescente ! Je tique aussi quand ces différents points de vue ne servent en rien à l’intrigue, mais ici, le procédé était un minimum nécessaire.
Mais ça s’arrête là. 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

La Sirène
Kiera Cass
Editions Robert Laffont – Collection R

Résumé: Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?
(Résumé de Babelio)

~ Avis de la Romantique éperdue déçue ~

Je me suis jetée dessus quand j’ai vu qu’il s’agissait d’un autre livre de Kiera Cass. THE auteure de La Sélection, l’un de mes plus gros de coups de cœur YA. En plus, ça parlait Sirène et amour interdit, il ne m’en fallait pas plus. C’est le cœur et l’âme sereins de tomber sur mon prochain de coup de cœur que j’ouvre le livre.

Et la DE-CEP-TION.
Déjà, même si ça parle sirènes, je n’ai pas trouvé de féerie là-dedans et ça m’a beaucoup déçue, j’étais pas prête (J’ai direct fait le lien avec Disney, grande fan que je suis. J’imaginais des Polochon et Sebastien, touça touça). Je reconnais quand même l’effort de l’auteure d’avoir créer un univers complet, clair et concis. Mais qu’est-ce que cet univers est malsain et malaisant ! J’étais pas du tout emballée, voir même un peu angoissée par le rôle de la Mer (ou l’Océan). Cette Mer (ou cet Océan) qui enlève des vies, choisit qui survit en tant que sirène pour la servir une centaine d’années et provoquer d’autres naufrages afin de La/ Le nourrir. Non, mais, j’ai pas demandé un thriller !

Et même en voulant omettre cette partie, l’histoire d’amour impossible pouvait sauver l’esprit malfaisant qui coulait du livre. Après tout, le film Titanic ne serait que le récit d’un simple et malheureux naufrage si Rose et Jack n’avaient pas été là.
Non plus.
Elle n’était pas plus féerique, un peu banal, pour le coup et ne m’a pas fait rêver. C’était touchant, je le reconnais, mais rien de plus. Je n’avais qu’une envie, le finir au plus vite.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Le Feu Secret
CJ DAUGHERTY & CARINA ROZENFELD
Editions Robert Laffont – Collection R

Résumé: Taylor Montclair est une fille tout ce qu’il y a de plus normal, habitant Woodbury, petite bourgade anglaise endormie. Sacha Winters, jeune homme ténébreux, vit, lui, à Paris, la Ville Lumière. Alors que Taylor ne rêve que d’intégrer la prestigieuse université d’Oxford, Sacha ne s’intéresse nullement aux études. Et pour cause : il sait qu’il va mourir le jour de ses dix-huit ans, dans exactement huit semaines. Et la mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser, entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l’humanité.
Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Mais aucun des deux ne le sait. Sans doute parce qu’ils ne se sont jamais rencontrés, séparés qu’ils sont par des centaines de kilomètres et la Manche…
Des puissances maléfiques sont prêtes à tout pour que leurs routes ne se croisent jamais.
Ils ont huit semaines pour se trouver et résoudre une énigme ancestrale aux enjeux titanesques.

~ Avis de la Romantique éperdue déçue ~

J’ai acheté ce livre après avoir passé un excellent moment à lire la saga Night School de CJ Daugherty. Comme le reste de la liste, je me lance dans l’espoir de me plonger dans une histoire époustouflante (le synopsis donne envie, en tout cas).
 L’écriture tient debout, pourtant le quatre mains ne doit pas être évident, l’intrigue est construite et maintenue. Mais j’ai pas du tout accroché. Je l’ai lu il y a un très long moment, je ne saurais plus te dire en détails ce qui m’avait déplu, mais je me souviens ne pas avoir été emballée ni par l’approche surnaturelle qui se mettait en oeuvre ni par les personnages, que je ne trouvais pas en adéquation avec l’histoire.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Audrey retrouvée
Sophie Kinsella
Editions PKJ

Résumé: Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…
(Résumé de lisez!)

~ Avis de la Romantique éperdue déçue ~

Comme tu le sais, je suis une grande fan de Sophie Kinsella. Si tu as loupé mon article sur cette auteure, n’hésite pas à y jeter un coup d’œil 🙂 : https://laromantiqueeperdue.com/la-reine-de-la-chick-lit/
Je vais reprendre mon avis posté dans l’article : Je pensais retrouver tout ce que j’aime chez l’auteure : son humour, des situations “rocambolesquement” crédibles, une histoire d’amour aux rencontres improbables… Et au final, même si on reconnait très bien sa plume dans ce livre, je l’ai trouvé pas très à l’aise sur l’exercice. Tous les ingrédients étaient là, mais pas à doses suffisantes, peut-être dû au sujet choisi… J’avais la sensation qu’elle marchait sur des œufs, de peur d’en faire trop ou pas assez pour un public plus jeune que son lectorat habituel. Je n’ai pas été plus que ça emballée par l’histoire, ni les personnages…

Et toi, cher(e) romantique, as-tu des livres YA qui t’ont déçu(e) ?
N’hésite pas à partager !

La Romantique éperdue


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 3 =