Amour à regarder Séries

Mes K-dramas historiques préférés

La romance historique est le genre que je préfère.
Tout est toujours naturellement mis en place pour qu’une paire d’amoureux se battent à chaque instant pour leurs sentiments et solidifier les fondements fragiles de leur relation ; quitte à braver le danger, l’interdit, voire la mort.

Et ça, les coréens l’ont parfaitement compris. Les K-dramas historiques sont devenus rapidement (et sans surprise, comme la romance historique en littérature) mon genre de prédilection. Ils savent construire de puissantes histoires d’amour soumises au vent et aux brumes d’une époque historique. L’intrigue prend alors une tournure plus haletante et surprenante.

L’Historique n’a pas l’air d’être la tasse de thé des japonais. Du moins, je n’en ai jamais regardé. Quant aux chinois, ils en produisent énormément, mais leur “patte” et la longueur de leurs épisodes (environ 50) ne m’ont jamais émoustillée.

👉 Si tu souhaites en savoir plus sur les dramas, clique ICI.

Voici donc la liste de mes K-dramas historiques (et romantiques) préférés !

(Dans l’ordre de préférence, s’il vous plait 😉 )
Ces quatre gros, gros coup de cœur ont tellement accaparé toute mon attention et mes sentiments que je me suis sentie vidée, abandonnée et démunie une fois le dernier épisode visionné. J’ai même d’ailleurs appelé ce syndrome le “drama-blues”.

Comme ma “grande époque drama” est dépassée (l’apogée a eu lieu vers 2010-2012, c’est pour dire ^^), la liste ci-dessous va sans doute te paraître obsolète. Depuis l’arrivée des séries coréennes sur Netflix, je peine à trouver mon bonheur. J’ai cette sensation de les voir “s’hybrider” avec les codes des productions occidentales et je n’arrive plus à trouver l’étincelle particulière que j’aimais tant chez eux.

Mais bon, il s’agit de dramas historiques, alors j’imagine qu’ils ne peuvent être jamais “trop vieux” 😉 ?

🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷

IV. Moon lovers : Scarlett Heart Ryeo

♣ Infos :
Date de sortie : 2016
N° d’épisodes : 20 (1 épisode = 1 heure)
Bande Annonce (sous-titrée en anglais) : 🎬
Indisponible sur les plateformes VOD pour le moment.

♦ Résumé (Nautiljon) : Go Ha Jin est une jeune femme du 21e siècle qui, suite une rupture amoureuse, se retrouve au bord de la mer. En essayant de sauver un enfant de la noyade, une éclipse apparaît et elle se voit transportée à l’ère Goryeo, pendant le règne de Taejo, le premier roi de cette ère.
Elle devra alors vivre sous l’identité de Hae Su, cousine de la femme de Wang Wuk, le 8ème prince, et sera ainsi mêlée aux conflits entre les princes Wang.

♥ Commentaire :

C’est le dernier drama coréen (historique) qui m’a emmenée aussi loin avec lui. Son grand succès m’avait, à l’époque, rendue méfiante (“Heirs” avait fait autant de bruits et je l’ai détesté). Mais en manque cruel de bons K-dramas historiques, je me suis laissée tenter, je l’ai regardé et… Bon sang que j’ai bien fait !
La voix du peuple peut avoir du bon, parfois, finalement. ^^

Scarlett Heart Ryeo” est une soufflante à lui tout seul !
Le début pourtant démarre dans la joie et le rire. Je pensais même m’être lancée dans une comédie ! Mais au fur et à mesure, l’orage arrive… Le ton s’aggrave et la série déploie une parure plus dramatique. Le changement de ton qui s’opère naturellement au travers de séquences troublantes, parfois même déchirantes.
La politique (obstacle toujours présent dans le genre), les combats, l’injustice et la jalousie mèneront nos personnages loin et bouleverseront le temps.
Et l’histoire d’amour ? Passionnante, poignante, faite de non-dits, d’attirance palpable et d’alchimie troublante entre les héros (les acteurs sont vraiment excellents). Elle ne devait pas tomber amoureuse de lui, il n’aurait pas dû tomber amoureux d’elle, mais ainsi va le destin… Jusqu’à quand ? Jusqu’où ?
Et cette fin… ! MON DIEU !! J’en suis restée sans voix… Elle participe, sans le vouloir à tout le charisme de cette série.
L’OST (la musique de fond) est toujours à mes côtés.

🇰🇷 🇰🇷

III. Hong Gil Dong

♣ Infos :
Date de sortie : 2008
N° d’épisodes : 24 (1 épisode = 1 heure)
Bande Annonce (VO) : 🎬
Disponible en VOST* français sur DRAMA PASSION

Résumé (Drama passion) : Ce drama riche en références anachroniques plus amusantes les unes que les autres nous conte l’histoire de trois personnages principaux enchevêtrés dans l’amour, la haine, la loyauté et la trahison… Lesquels de ces sentiment finiront par triompher ?
Hong Gildong est le fils illégitime d’un ministre de haut rang. Un moine de la région l’a pris sous son aile et lui a enseigné les arts martiaux. Rapidement, Gildong se sent investi d’une mission : combattre l’injustice qui divise le peuple avec d’un côté les nobles qui profitent d’avantages extraordinaires de par leur naissance, et, de l’autre, les citoyens ordinaires.
Heo Yinok, l’héroïne, revient en Corée après un voyage en Chine avec son grand-père. Ils gagnent leur vie en donnant des spectacles et en vendant à des acheteurs crédules des médicaments dont ils exagèrent les effets…
Enfin, Lee Changhwi, lui, sait depuis son plus jeune âge qu’il est l’héritier légitime au trône qui a été usurpé par son demi-frère. Il rentre également d’un exil en Chine et ne rêve que d’une chose : renverser le roi.

♥ Commentaire :

Premier drama historique, premier gros, gros coup de cœur (il y a dix ans, je disais à qui voulait l’entendre que c’était mon drama préféré), et première rencontre avec les “soeurs Hong”, scénaristes de talent qui ont donné naissance à bon nombre d’excellents dramas.
“Hong Gil Dong” est riche de tous ses composants : ses intrigues, son décor, ses personnages (principaux comme secondaires) et son fil rouge de “Robin des bois” rudement bien ficelé. Ses acteurs, ses situations loufoques et décalées (dont il faut s’habituer au départ) cachent, en réalité, une grenade aux conséquences… inattendues. De l’action, du suspens, mais aussi évidemment de l’amour, amené ici par un triangle amoureux pas si anodin.
On pouffe de rire, on arrête de respirer, on se cache les yeux, on s’insurge… La palette d’émotions “made in Soeurs Hong” est complète. La grande qualité de ces deux scénaristes est de mettre en place des choses aux premiers abords sans gravités, mais qui, valsées par les personnages, bouleversées par les histoires d’amour et l’aspect historique, explosent dans un effet boule de neige. (Il suffit de voir l’utilisation de “I Love You” pour le comprendre)
On ne peut qu’être happé.e par l’ambiance, l’histoire, ses détours, ses retournements de situation et par la fin… A couper le souffle.
L’O.S.T., ici aussi, m’accompagne encore aujourd’hui.

🇰🇷 🇰🇷

II. The Moon that embraces the sun

♣ Infos :
Date de sortie : 2012
N° d’épisodes : 20 (1 épisode = 1h10)
Disponible en VOST français sur NETFLIX

Résumé (Nautiljon) : Le soleil représente le destin d’un roi. La lune représente celui d’une reine. Selon la reine douairière, deux soleils ne peuvent coexister, tout comme deux lunes ne peuvent exister.
Lee Hwon est l’héritier du trône. Son frère aîné, le prince Yang Myeong Gun, est le fils d’une concubine et est donc illégitime. Bien que leur amitié soit solide et que Yang Myeong Gun ne convoite pas le trône, ce dernier est obligé de vivre à l’extérieur du palais.
Tous deux sont sous le charme d’une jeune fille noble, Heo Yeon Wu. Après s’être fait remarquer pour son intelligence, Yeon Wu deviendra la princesse héritière, fiancée à Lee Hwon. Malheureusement, la reine douairière et ses ministres souhaitent donner cette position à une autre jeune fille, une autre lune, Yun Bo Gyeong. Sous le coup des manigances politiques et des forces occultes, Heo Yeon Wu succombe et sa famille est exclue.
Huit ans plus tard, Lee Hwon est désormais roi et Yun Bo Gyeong reine. Leur mariage n’est toutefois toujours pas consommé et la santé du roi est incertaine.
Yeon Wu, que tous croient morte, réapparait alors au palais en tant que shaman. Bien qu’elle jette le trouble dans le cœur de ceux qui l’ont connue, elle se fait désormais appeler Wol (qui signifie “lune”), est amnésique.

♥ Commentaire :

Ce drama a longtemps vacillé avec la première place et ça s’est joué à un cheveu.
Je me souviens de ces premières minutes haletantes, où cette phrase est lancée telle une prophétie funeste : “La lune et le soleil ne peuvent apparaître ensemble dans le ciel” (ou quelque chose dans ce genre) et à ce moment-là, j’ai senti le fracas du coup de cœur arriver.
J’ai su que je ne dormirais plus, que je mangerai en deux-deux, et que mes devoirs seront pliés tout aussi vite.
J’ai pleuré, j’ai retenu ma respiration, j’ai été happée par le suspens, déboussolée, secouée par les intrigues et ai trépigné d’impatience et de nervosité…
Si tu souhaites avoir un avis plus détaillée, tu peux aller voir mon autre article, où j’ai déjà évoqué ce drama.

🇰🇷 🇰🇷

I. The Princess’s Man

♣ Infos :
Date de sortie : 2012
N° d’épisodes : 24 (1 épisode = 1h)
Bande Annonce (VOST) : 🎬
Disponible en VOST français sur DRAMA PASSION

Résumé (Drama Passion) : Ce drama, la version coréenne de Roméo et Juliette à l’époque de Joseon, nous conte l’histoire d’amour tragique entre la fille du prince Sooyang, Seryeong, et le petit-fils de Kim Jongseo, Seungyoo.
Seungyoo, un homme sage et beau au noble port, se voit confier le rôle de tuteur de la princesse Gyeonghye. Il ne tarde naturellement pas à tomber amoureux de cette jeune fille, belle, pleine de vie et dotée d’une forte personnalité. Toutefois, il finit par découvrir qu’elle n’est pas la véritable princesse Gyeonghye et leur histoire d’amour est compliquée par l’inimitié mortelle que se porte leur famille respective…

♥ Commentaire :


Le voici ! L’Unique, mon Précieux. ♥
LE drama historique qui réunit tout ce que j’aime dans les productions coréennes et en romance. Je ne sais quoi te dire tant que je suis amoureuse de ce drama.
L’histoire d’amour qui connait un périple sans nom (un “lovers to enemies in love” -je viens de l’inventer), un des méchants les plus vils de l’histoire des dramas coréens (aucun scrupule, aucune morale) dont les agissements auront des effets néfastes sur notre couple principal.
Une dilemme cornélien, une soif de vengeance mais un amour tellement fort et évident que les choix se révèlent difficiles à prendre…
Rien que d’y penser, j’ai envie de retourner le visionner une nouvelle fois.
Franchement, tu n’es pas prêt.e à vivre tout ce qui t’attend dans cette histoire, ni la moindre idée de la puissance que projette ce drama !
(Et… Oui, dans le mille ! j’écoute encore son O.S.T.)

🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷

Attends, ne pars pas tout de suite !
Jai regardé d’autres dramas coréens historiques qui vaillent aussi largement le coup d’œil et que j’aimerais aussi te conseiller. 😉

En premier, le fabuleux “Faith“. Si tu aimes le thème “voyage dans le temps”, aussi abordé dans “Moon Lovers : Scarlett Heart Ryeo“, fonce, il est vraiment très, très bon !


Année
: 2012

Disponible en VOST français sur : DRAMA PASSION

Je pense aussi à “Gu Family Book” dont le fantastique se marie à merveille avec l’historique.

Année : 2013

Disponible en VOST français sur : DRAMA PASSION

Il y a aussi “Bridal Mask” ! Puissant et original drama historique, il s’essouffle un peu sur la fin mais rien que pour la puissance de son intrigue, il vaut son pesant d’or.

Année : 2012

Disponible en VOST français sur : DRAMA PASSION

🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷 🇰🇷

Et toi, alors quel est ton drama historique coréen préféré ? 🙂

___

* VOST signifie “Version Originale Sous-Titrée”

Source image : Le site Nautiljon

Je vous assure, cet article n’est pas sponsorisé par Drama Passion ^^
___

A bientôt pour une autre belle histoire,

La Romantique éperdue ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 3 =