Amour à lire Services Presses

Services Presses : Les éditions CyPlog, part.2

C’est parti pour une nouvelle année en tant que partenaire des éditions CyPlog !
En effet, mon partenariat a été renouvelé pour 2021. 🙂
J’ai déjà eu l’opportunité de lire et chroniquer leurs romances parues en 2020. Elles sont à retrouver ici : 🦢

Comme pour tous mes articles sur des avis lectures, ces derniers ne concernent et n’engagent que moi (ainsi que mon cœur et mon âme).

Un grand merci aux éditions CyPlog pour leur confiance 🙂 !

Pour accéder au site internet de la Maison d’édition, clique ICI

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Inoubliable
Elle Séveno, Amanda Bayle,
Belinda Bornsmith et Katja Lasan

Résumé : Quatre mecs, quatre filles, une soirée bling-bling.
Secouez le tout comme un délicieux cocktail et qui sait, vous obtiendrez peut-être une fête exceptionnelle.
Embarquez avec Baptiste, Loïc, Luke et Milo, une bande de potes qui pourraient bien faire la rencontre de leur vie lors d’un Nouvel An… Inoubliable.

~ AVIS ~

L’idée de ce recueil est super originale ! Raconter une fête se déroulant le soir de la Saint-Sylvestre change les codes. De mémoire, je n’en ai jamais lu. De plus, ça détonne des autres romances vendues à cette période de fin d’année, habituellement axées sur la féerique et romantique période de Noël.
Et j’avoue, j’en attendais beaucoup de ce recueil.
Déjà, par ce choix rafraichissant de faire passer une soirée “inoubliable” au Nouvel An à quatre héros différents, Baptiste, Loïc, Luke et Milo. Mais aussi parce que chaque point de vue est écrit par une auteure différente de la maison. Et la qualité des plumes chez CyPlog est indéniable.
Un “huit mains” qui promettait des étincelles de romantisme.
Finalement, je suis restée sur ma faim.

Une chose que je ne peux nier, c’est l’écriture et la forme générale du recueil. Toutes les romances sont très bien écrites. La plume de chaque auteure est très agréable à lire et chacune a réussi à développer des héros différents, avec leurs propres attentes, goûts, passé (facile comme compliqué) et caractère. Elles ont également connecté, avec finesse, leur héros entre eux et tenu un fil rouge commun qui lie chaque point de vue. Certes, un fil un peu fin je trouve, mais il a le mérite d’exister et de tenir la route. Chacune a également essayé d’écrire des romances différentes. Là, le résultat est un peu moins probant. Mais, j’y reviendrai plus tard.

Mon plus gros bémol découle du fond de ce recueil. En premier lieu, je n’ai pas senti l’esprit du Nouvel An. Il y a le décompte, oui. Encore heureux, d’ailleurs. Mais rien d’autre. De plus, la météo est clémente ce soir-là et la moitié des invités sont en bikini autour d’une piscine dans cette villa de Cannes… Mouais. Plus d’une fois j’ai oublié qu’on était en hiver, le 31 Décembre.
Et puis, il y a nos héros, cette bande de quatre potes qui vont à une soirée de la Saint-Sylvestre. Et… chacun fait sa route. Ils auraient fêté le Nouvel An chacun de leur côté, ça n’aurait rien changé au récit et j’ai trouvé ça dommage.
Je ne sais pas comment fonctionne entre bande potes “mecs” mais quand je vais en soirée avec des amies, je ne les lâche pas, surtout dans une maison peuplée d’inconnus. Et, détail important répété, c’est une bande de potes un peu éclaté géographiquement. Cette fête est donc une occasion pour eux de se revoir depuis des mois. J’ai compris qu’ils se sont retrouvés bien avant la soirée, mais, on a toujours des trucs à raconter à ses meilleurs potes qu’on a pas vus depuis longtemps, non ? Là, c’est limite s’ils ont fait du covoiturage (ou pas ? Je n’ai pas très bien suivi cette partie), sont arrivés au lieu de la soirée et “chacun sa life”. Pour des potes inséparables, qui ne se sont pas vus depuis des mois…. Mouais. Le seul qui a essayé de se bouger pour trouver ses potes et qui a essayé quelque chose, c’est Milo.

J’aurais préféré une grande et bonne discussion entre ces amis à leur arrivée dans cette villa. Qu’on apprenne à connaitre et à apprivoiser Loïc, Milo, Baptiste et Luke. Je ne sais pas, mais quitte à passer le Nouvel An avec ses potes, autant rester avec eux, (rien qu’un peu), non ? Alors j’avoue, il n’y aurait pas eu de romances, haha. Mais l’ensemble aurait pu être joué autrement. Commencer le récit “groupé”, et puis, oui, au fur et à mesure de la soirée, de regards échangés avec d’autres invitées (nanas), de rencontres en allant chercher un verre par exemple, chacun s’en va au fur et à mesure. Et ainsi, débuter les différents points de vue et les romances. Ca nous aurait permis de les visualiser en tant que vrais potes. Parce que, dans ce recueil, chacun le dit dans son coin quand vient son tour, j’ai trouvé ça un peu juste, même si on sent tout de même ce lien fort qui les unit.
Et ce système aurait également éviter la répétition. Car chaque point de vue reprend depuis le début de la soirée et se termine six mois plus tard. Nous avons donc quatre descriptions de la villa à Cannes (Lors de la dernière nouvelle, j’avoue, j’en avais marre de lire sa description) et quatre descriptions de leur amitié “infaillible et éternelle” (ce qui enfonce le clou, puisqu’au final, chacun a passé sa soirée de son côté, sans même chercher ses potes au moins une fois. Seuls deux se croisent une fois. Seul Milo tente de les joindre).

Je n’ai pas trouvé ma “vibe” romantique non plus et la plupart des romances était trop “cliché” à mon goût. Pour la moitié des héros, c’était plus une “chasse au sexe” en un peu plus… romanesque et ça m’a dérangé, car scénario un peu fade et facile. Deux d’entre eux ont fini par coucher avec sa conquête le soir-même. Et pour continuer la romance, le sempiternel “Ah ! Je comprends pas, cette nana m’obsède. Je n’arrête pas de penser à elle depuis le Nouvel An. C’est sûr, j’ai rencontré la femme de ma vie !“… *soupir*
Je voulais ce romantisme, cette étincelle d’un échange de regards puissant et mystérieux, perdu dans une foule d’inconnus, une discussion convenue, animée et aimantée entre deux inconnus qui se trouvent des points communs. Avec une touche d’attirance charnelle, pourquoi pas. (Le seul qui s’en rapproche sur ce point-là, c’est Luke. Et encore…) Tout en ayant, évidemment, une vue sur l’un de ses potes tout au long de la soirée. Et pas tomber systématiquement (et aussi rapidement) dans les échanges charnels avec “l’élue”. Ceci dit, c’est encore une fois mon côté fleur bleue qui parle.

L’ensemble du recueil est cependant sympathique et bien écrit. C’est une idée bien trouvée et mine de rien, bien construite et tenue à bout bras jusqu’au bout par les quatre auteures, alors que ça ne doit pas être un exercice évident.
Les romances, en elles-mêmes, sont tout de même bien ficelées, tiennent la route et sont construites correctement. Chacune apporte du baume au cœur et un petit sourire aux lèvres de voir le héros amoureux et heureux.

Mais j’avoue, malgré les qualités stylistiques, j’ai été déçue de ce recueil… :/
Je n’ai pas eu d’étincelles ni senti des bulles pétillantes devant ces romances. Pas une ne m’a fait rêver, ni oublier l’environnement qui m’entourait.
Et le recueil, dans son ensemble, je l’ai trouvé un peu long, cliché, un brin répétitif et il m’a manqué un peu de romantisme et d’étincelles…

Conclusion : J’aime… Beaucoup
♥ ♥

1 commentaire

  1. […] En effet, mon partenariat avec les éditions CyPlog a été renouvelé pour cette année 2021. Mes nouvelles lectures sont disponibles dans un nouvel article, disponible ICI […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 13 =