Amour à lire Services Presses

Services Presses : Romance de Noël

Ici, tu trouveras mes découvertes livresques “Romance de Noël” grâce aux Services Presses.
Si tu souhaites connaître les autres catégories : Romance Fantasy, Romance Historique, Romance Contemporaine et Romance Dystopique, n’hésite pas à te balader dans “Amour à lire”, rubrique “Services Presses” 😉 !

RAPPEL : les avis que tu liras n’engagent que mon cœur, mon âme, mon ressenti et mes émotions. Tu n’es pas obligé.e d’être d’accord et je t’invite avec plaisir à partager les tiens en commentaires 🙂 !

Les livres sont présentés par ordre chronologique de lecture.

❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄

Miss Erington, Noël et autres désastres
Liv Fox

Résumé : Novembre 1817
Rien ne va plus pour Miss Eleanor Erington ! À quelques semaines de Noël et de son dix-huitième anniversaire, son père lui annonce que contrairement à leur habitude, ils ne passeront pas Noël au superbe domaine de Moorsbury, mais bien au fin fond du Devonshire aux côtés de l’exécrable famille Hunt.
Abattue de devoir célébrer Noël et passer les fêtes de fin d’année en compagnie d’un mufle comme Henry, le fils des Hunt, elle s’oppose farouchement à ce voyage, mais son père ne lui laisse pas le choix. À son arrivée à Thornhall, Eleanor est forcée de reconnaitre que le domaine est somptueux, les domestiques accueillants et les hôtes charmants.
Le seul point d’ombre planant sur les festivités qu’elle aime tant se nomme Henry. Le jeune homme, saisissant la moindre occasion pour l’agacer et la faire réagir, n’a de cesse de la pousser dans ses retranchements. Là où leurs joutes verbales amusent leurs parents, Eleanor n’y voit qu’une chose : une guerre ouverte !
Seulement, malgré tous les mauvais côtés qu’elle trouve à Henry, force est de constater qu’il a bon fond. Il semblerait même que, parfois, son regard sur elle ne regorge pas de haine. De balades au village pour assister à la foire de Noël aux préparations des décorations pour les douze jours des fêtes à venir, Eleanor découvre Thornhall et Henry sous leur meilleur jour. Mais doit-elle se laisser amadouer ou, au contraire, camper sur ses positions ?
La venue pour les fêtes de Madame Fenton et de ses deux filles dont l’une est follement éprise d’Henry, risque fort de mettre le feu aux poudres…  

~ AVIS ~

C’est ma toute première romance historique de Noël, et je dois dire que le voyage est fabuleux ! Réunir deux de mes genres de romances préféré… Je ne pouvais qu’être emballée 🙂 !

L’auteure a fait un boulot formidable en termes de descriptions et de ressentis ! J’étais imprégnée de la magie de Noël, de l’excitation du Réveillon qui arrive et de l’engouement de décorer son foyer. J’ai également ressenti le froid de l’hiver à travers le texte… Et les effluves d’une histoire d’amour féerique.
Tout y est scintillant, propre, léger et tellement romantique !

L’aspect historique est aussi bien respecté. Je m’y sentais aussi à l’aise que dans un roman de Jane Austen. Le décor, l’ambiance, les personnages… Henry Hurst, le héros, avait d’ailleurs pris les traits de Matthew MacFayden dans mon esprit !

Dans son ensemble, cette romance est une mignonnerie à la fois simple et tellement magique. Sa simplicité, justement, en fait toute sa force !
J’ai tout lu rapidement, embarquée par toutes les ambiances créées par Liv Fox. J’aime toujours autant sa plume douce et facile, ses créations sans fioritures et rudement bien réfléchi.
Du début à la fin, j’ai été à Noël, il y a quelques centaines d’année et revenir à notre époque a été un peu rude, je dois dire ^^ (signe d’une évasion réussie !)

Il y a eu de minuscules points noirs dans ma lecture (quelques répétitions, léger oubli d’un détail et quelques attentes non apparues) mais franchement, j’ai été aussi emballée qu’un cadeau de Noël devant ma lecture ! 😉

Si tu aimes aussi les romances de Noël et historique, “Miss Erington, Noël et autres désastres ” est un mariage parfait !

Un grand merci à Lix Fox pour sa confiance !

Conclusion : J’aime…. Passionnément
♥ ♥ ♥

Avis posté en Novembre

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Tempête et Sucre d’Orge
Magali Santos

Résumé : Pour cette fin d’année, Inès avait tout prévu : partir rejoindre sa famille en Espagne. C’était sans compter sur son insupportable manager qui décide de lui annuler ses congés la veille de son départ ! Elle se retrouve donc seule, à Paris. Heureusement, sa meilleure amie réussit à la convaincre de passer le weekend de Noël en Savoie ! Vous voulez connaître la meilleure recette pour un Noël cocooning au coin du feu ?
— Un chalet dans les montagnes
— De la neige, beaucoup de neige !
— Des tonnes de décorations
— Des litres de chocolat chaud
— Une famille très traditionnelle
— Un pâtissier musclé et très charmant
Mais qui dit montagne, dit tempête… Gros flocons, gros ennuis ! Le retour d’Inès à Paris ne s’annonce pas comme prévu. Est-ce le sort qui s’acharne sur la jeune femme ou est-ce la magie de Noël qui a finalement opéré ? Plongez dans une romance de Noël aussi gourmande qu’un chocolat chaud, à consommer sans modération, à n’importe quelle période de l’année !

~ AVIS ~

C’est une lecture typique de Noël, sympathique et légère comme on aime en dévorer en une après-midi ! Ici, même si on s’embarque sur un chemin connu du genre (une citadine qui part célébrer les fêtes de fin d’année dans un petit coin de nature, renouant avec une personne du passé), Magali Santos a réussi à nous surprendre à travers de nouveaux paysages !

J’ai apprécié le ton enjoué, l’écriture simple et naturel, les personnages sympathiques et le rythme fluide qui gouvernent ce petit roman de Noël ! Ici, disons que cette fête est le déclencheur. Le principal et le clou du spectacle se déroulent par la suite… 😉
Le décor est bien planté. On ressent le froid de l’hiver, la chaleur d’une cheminée, l’ambiance des fêtes de fin d’années, l’esprit de Noël, et on imagine sans peine l’habit blanc que les montagnes revêtent dans ce décor féerique de la Savoie.
Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et agrémentent, à leur sauce, cette romance. J’ai adoré Rose, j’ai détesté Olivier et j’ai souri d’être complice avec Thomas.

Le récit est en plus enrichi d’intrigues secondaires tenant l’intérêt du lecteur, tout en prenant grand soin de le maintenir en alerte sur l’histoire d’amour. Cette dernière est savoureuse, romantique, adorable… Pile dans le thème. Inès et Gabriel sont de vrais héros de romances (de Noël) ! Leur alchimie était touchante à découvrir et j’ai adoré suivre leur aventure mêlée d’attachement, de confiance et d’admiration mutuelle.
J’aurais juste voulu en connaître davantage sur leur passé. Je pense que l’auteure n’a pas souhaité plus s’épancher, mais quelques anecdotes supplémentaires auraient été les bienvenues. 🙂
D’ailleurs, c’est dans le passé d’Inès que je me suis un peu perdue… Je n’ai pas très bien compris son lien avec l’Espagne.

Malgré cette petite “glisse”, j’ai passé un bon moment de lecture avec Inès et Gabriel et te conseille d’en faire tout autant, accompagné d’un bon chocolat chaud. 😉

Pari donc réussi pour Magali Santos ! Un grand merci à cette auteure pour avoir renouvelé sa confiance. Tu peux retrouver un autre de ses romans, “Je te retrouverai” dans mon autre article ICI.

Conclusion : J’aime…. Beaucoup
♥ ♥

Avis posté en Décembre

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Un homme pour Noël
A.D. Martel

Résumé : Et si le Père Noël vous apportait un cadeau pour le moins… inattendu ?   
Tout commence par une simple lettre :   
 « Chère Père Noël, s’il te plaît, peux-tu apporter un homme pour ma maman ? ».   
Le jour J, au pied du sapin, c’est le choc : Jo découvre un homme emballé (et même ligoté) dans du papier cadeau ! Sa fille éclate de joie, mais pour Jo… C’est la panique !   
Qui est cet inconnu dans son salon ? Pourquoi affirme-t-il être son cadeau de Noël ? Est-il tombé sur la tête ? Est-ce un dangereux psychopathe ?

~ AVIS ~

Après la lecture du résumé, je m’attendais à une romance de Noël emplie de situations rocambolesques, de quiproquos et bien… C’est le cas et A.D. Martel m’a agréablement surprise !
J’ai découvert une romance, très pétillante et intrigante, mais également douce, remplie de fraîcheur, de moments tendres et très plaisante à lire !

J’ai effectivement eu le sourire aux lèvres plus d’une fois, mais le tour de force de l’auteure est d’avoir réussi à m’emporter de surprises en surprises, de suspens en révélations avec un rythme soutenu, sans oublier d’honorer la part de “Romance” et “Noël” .

J’ai adoré atterrir dans l’univers de Jo, ses difficultés, ses joies et ses peines. De cet homme mystérieux mais tellement attirant, son fameux “cadeau de Noël” et surtout de découvrir Margault. Cette chipie de neuf ans (et fille de Jo) est incroyable ! (NB : Je veux un suite de cette romance de Noël dix ans plus tard où Margault sera l’héroïne !). Elle m’a totalement perdue et retourné le cerveau. Un grand bravo à ce petit personnage qui est, pour moi, (étonnamment) la révélation de ce roman.
Ce trio brillant et pétillant a le mérite d’être surprenant et attachant. Ces personnages sont sacrément bien définis et les suivre fut un réel plaisir.

Tu l’auras sans doute compris, “Un Homme pour Noël n’est pas une simple Romance de Noël. Clairement, elle sort des sentiers battus. En plus de posséder tous les codes du genre, l’auteure a mixé, avec dextérité, sa romance avec d’autres genres et le résultat de cette recette est surprenant !
Toutes les Fleurs Bleues y trouveront leur compte, car l’effet guimauve est présent à dose très correcte. De l’Amour donc, certes, mais aussi du mystère, du suspens, des moments de partage, de rires, de combat… Une sacrée paire d’intrigues secondaires vient tournoyer autour de la romance et s’immiscer parmi notre trio, rendant cette romance si singulière.
Gravitent également autour de nos héros, des personnages à la fois haut en couleurs mais tellement familiers et un retournement de situation … Imprévisible ! A.D. Martel m’a subjuguée par ses révélations, ses secrets dévoilés et son suspens, le tout, prenant place sous l’esprit de Noël toujours présent et avec beaucoup de saveurs.
Oui, il est important de le souligner. Malgré toutes les intrigues, l’ambiance de Noël est fidèle du début à la fin. Le froid de l’hiver, de la neige et de ces déconvenues, la décoration, la cheminée, les cadeaux (petit clin d’œil au titre), et surtout le sempiternel repas de famille, tout y est !

Mon tout petit bémol est de ne pas connaître le passé de cet homme mystérieux qu’est notre héros. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur son enfance/adolescence, le comment et pourquoi il en est arrivé… “là”. Mais ça n’entache en rien l’appréciation du récit 😉

Et dernière note pour moi-même : Se méfier des enfants de neuf ans…

Un grand merci à A.D. Martel pour sa confiance !
J’ai trouvé une plume fluide et vive au travers de cette romance et nul doute que j’irai me plonger dans ses autre ses romans. 🙂

Conclusion : J’aime…. Passionnément
♥ ♥ ♥

Avis posté en Décembre

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Au milieu des pistes
Emma James

Résumé : Ella déteste l’hiver, le froid et la neige. Viscéralement.
Noel ? Elle l’a en horreur !
Ne lui parlez pas de magie, chansons ou sapin de Noel, elle en ferait une crise !
Pourtant, elle se laisse convaincre par sa meilleure amie de passer les fêtes de fin d’années en Suisse, en plein milieu des pistes de ski.
Croyant passer des vacances plus ou moins paisibles, elle déchante rapidement lorsqu’elle découvre la présence de son premier amour : Hunter Kase. Ce lâche qui l’a abandonné du jour au lendemain pour une carrière d’acteur aux Etats-Unis et qui est devenu tout ce qu’elle déteste : arrogant, prétentieux mais terriblement séduisant.
Ella le sait, ces vacances risquent de bouleverser sa vie, mais à quel point ?
Passé, présent et futur s’entremêlent. Les secrets éclatent au grand jour et laissent place aux miracles…
Et si finalement, la magie de Noel avait décidé de frapper à sa porte ?
Réussira-t-elle à adoucir le coeur meurtri d’Ella ?

J’ai pris la liberté d’insérer cette romance dans cet article, mais il s’agit plutôt d’une “Romance d’Hiver”.

~ AVIS ~

Dans l’ensemble, “Au milieu des pistes” est une romance bien écrite sur le fond, qui flirte avec les clichés, tout en prenant soin de ne pas tomber les deux pieds joints dedans.

“Le Retour de l’Ex” est un trope de romance que j’aime beaucoup et ici, je dois dire que je n’ai pas été déçue. Tous les ingrédients sont présents ! La séparation douloureuse, les retrouvailles tempétueuses, la renaissances des “cendres des sentiments”, le rapprochement inévitable ainsi que les non-dits et les secrets qu’il faudra dévoiler.
Cette romance est super agréable à suivre, car ces éléments sont éparpillés tout le long du roman. Nos deux héros, Ella et Hunter, sont bien construits et apportent un plus à la romance. Ils ne sont pas de simples “victimes” de ce coup du destin, mais le vivent. Le crépitement des disputes, le désir qui se réanime, la peur de ne plus être aimé.e et d’être rejeté.e… Tous ces éléments sont bien placés, et vraiment, l’histoire d’amour est très bien menée. Un grand bravo pour l’auteure pour avoir coché toutes les cases avec aisance !

Le décor helvétique m’a également beaucoup plus. J’ai apprécié découvrir la Suisse sous la neige, ce petit village “Made For les films de Noël” à travers des moments de tourisme et les parties de ski.
Emma James m’a clairement donné envie de faire partie du voyage !
Ici, Noël est une simple partie du voyage, mais ce n’est pas plus mal.

Cependant, il existe plusieurs points noirs dans ce récit qui ne m’ont pas complètement convaincue (mais restent, encore une fois, subjectifs).
Le premier point noir est la personnalité d’Ella, l’héroïne. J’ai eu un mal fou à m’accrocher à elle et j’ai bien failli jeter l’éponge à un moment. Bon Dieu ce qu’elle peut être agaçante ! Je l’ai trouvée aigrie et insatiable. Rien ne lui va et trouve toujours à critiquer (“A Paris, tout le monde tire la tronche”, “Partir tôt à l’aéroport ? Une horreur”, “Noël ça pue, l’Amour encore plus”, “Mon prénom, je ne l’aime pas”, “La Neige c’est pourri”). Alors certes, je veux bien entendre que son passé joue un rôle là-dedans et j’aurais été conciliante si une once de positivité vivait en elle. Mais au début, pas du tout. Toutes ses réflexions étaient teintés de négativité et ont alourdit le récit. Une part de positivité finit par se réveiller, mais, hélas, tardivement.
En revanche, là où elle m’a plu, c’est lors du retour d’Hunter, son ex. J’étais en accord avec ses actions et ses réflexions.

Si la romance m’a beaucoup plus, j’ai trouvé le récit légèrement en manque d’intrigues secondaires fortes.
En effet, Emma James étale une à une les cartes de son jeu et la connexion entre toutes se fait rapidement dans notre esprit. C’était judicieux, et on se prend au jeu de croire aux éléments donnés. Mais hélas, j’ai fini par m’ennuyer un peu, surtout au milieu du roman. Ces intrigues se révèlent, certes, pétillantes de suspens, mais un peu “fades” face à l’ensemble du récit et ne donnant que très peu de pep’s. Tout se concentre vers la fin, et j’ai trouvé ça un peu dommage. A un moment donné, seule la romance tenait à bout de bras tout le récit et s’est retrouvée à court de répliques, pile au moment où on tournait un peu en rond, embourbé dans les soucis (et la négativité) d’Ella. C’est là, où, je pense, il aurait été super chouette et judicieux de mettre en valeur davantage la bande d’amis qui accompagne Ella. Ils sont aussi bien sculptés que nos héros, et pourtant, restent en retrait où s’agitent uniquement pour s’emmêler dans la Romance. J’aurais bien aimé les voir s’animer et agir pour eux-mêmes, et surtout voir une réciprocité avec Ella. On les voit agir pour elle, mais je n’ai pas bien vu l’inverse se reproduire.

Mon troisième point noir porte plutôt sur la forme du récit : il persiste encore des fautes de français. L’accord du participe passé – surtout au féminin – est quasi inexistant et se répète tout le long du récit…

Encore quelques maladresses, des petits points noirs fondés uniquement sur mon ressenti et mon jugement, mais dans sa globalité, je félicite Emma James pour ce premier roman ! 🙂

Merci beaucoup à Emma James pour sa confiance 🙂

Conclusion : J’aime…. Beaucoup
♥ ♥

Avis posté en Décembre

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Deux boss pour le prix d’un
Mikki Summers

Résumé : Ne vous leurrez pas : le second boss, c’est moi : Serena Beauchamps.
Jeune femme indépendante, travailleuse, ambitieuse.
Et surtout une célibataire qui s’assume.
Le PDG de Charming Corp a eu l’idée de me laisser les rênes de l’entreprise après son départ à la retraite.
C’est une excellente chose, me direz-vous. Oui. Mais non. Il a fait la même proposition à Asher Charming, son neveu. Ce nom lui irait à ravir s’il n’était pas aussi imbuvable que le café froid servi à la cafétéria.
Qu’ai-je fait pour mériter ce manque de confiance? Et puis, pourquoi dois-je me coltiner ce privilégié, héritier d’un empire si important? Il peut tenter ce qu’il veut : son air charmeur ne me fait aucun effet.
Ce qu’il ne sait pas, c’est que moi, les hommes, j’y ai tiré un trait.
Et personne ne me fera changer d’avis.

~ AVIS ~

J’avoue, j’avoue, je me suis précipitée sur cette romance pour y retrouver les saveurs d’un trope “Ennemies to Lovers” à la sauce de Noël, faible que je suis face à ces deux éléments. ^^

Je reconnais volontiers la fraîcheur de l’ensemble du récit. J’ai adoré l’idée de mixer une “romance-travail” avec l’Eprit de Noël. On retrouve les marchés de Noël, la neige, la patinoire, les décorations au travail tout en valsant sur l’atmosphère bureau, dossiers à boucler et rendez-vous d’affaires.

En fait, ce qui me déroute un peu devant “Deux boss pour le prix d’un” et sa légèreté. Je l’ai aimée autant que je l’ai trouvée inadéquat.
En effet, l’ambiance générale de ce roman est synonyme de douceur. C’est une histoire d’amour qui fait du bien, qu’on lit avec un petit sourire aux lèvres, et que l’ambiance de Noël vient rendre magique. J’ai apprécié que Mikki Summers offre une romance fluide et sans prise de tête à cette période. Et, malgré ses petits “couacs” (voir plus bas), je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Mais là où cette légèreté fait défaut, à mon goût, c’est, en premier, pour les personnages. Les héros, Serena et Asher, manquent de profondeur (surtout Asher).
Serena est très sympa, elle m’a plu et j’ai bien aimé son côté bosseuse, sa détermination et la suivre dans la conquête de ce nouveau poste fut un réel plaisir, mais… On ne sait quasiment rien de son passé et c’est dommage. Quel est son passif avec les hommes ? (Nous sommes quand même dans une romance ^^) Et son enfance ? De plus, sa mère est évoquée au travers d’une brève pensée et j’ai cru que ce moment allait expliquer plusieurs choses. Mais le sujet n’est jamais revenu sur le tapis.
Quant à Asher… Il ne m’a pas fait rêver. Je l’ai trouvé un brin versatile et sa personnalité n’est pas très bien cadrée. Il est trop dans le cliché. Le revirement “Coureur de jupons” à “Femme de ma vie” est légèrement trop rapide et soudain à mon goût.
De plus, même si le chemin de la romance est semé d’embûches, ces dernières sont facilement surmontées, et donc tout s’enchaîne et se fixe trop rapidement. On n’a à peine le temps de se familiariser avec Serena et Asher, que le premier baiser arrive…
Egalement, le côté “Ennemies to lovers” est trop fugace. Alors sur ce point, peut-être est-ce moi qui ai interprété le résumé comme je le voulais, haha. Très peu de “combats incisifs”, de coup-bas, ni de vifs quiproquos dans le milieu professionnel. Je pensais que ça allait être plus… “virulent”. Au final, quelques disputes de dossiers et on vire rapidement sur le côté “lovers”.

Cependant, comme écrit plus haut, je ne suis pas ennuyée. La légèreté est contrée par un rythme vif et pétillant, grâce au mariage réussi de l’intrigue “Travail” avec l’intrigue “Romance”.

Tu l’auras compris, “Deux boss pour le prix d’un” est une romance légère, à l’ambiance tendre et magique de Noël. Je pense que ses défauts sont très subjectifs de ma part et qu’elle fera plaisir à n’importe quelle Fleur Bleue 🙂 !
Je la valide à 100% dans le thème de “Romance de Noël”.

Un grand merci à Mikki Summers pour sa confiance. 🙂

Conclusion : J’aime…. Beaucoup
♥ ♥

Avis posté en Décembre

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Douce Imposture de Noël
Eleonore Marco

Résumé : Vanessa est une étudiante enjouée et sûre d’elle, pleine de projets, mais la période des fêtes ne l’enchante pas : rentrer dans sa famille pour les vacances remue des souvenirs difficiles. Et en plus, il faut qu’elle covoiture avec un jeune aristocrate si réservé qu’il en devient glacial.
Victor peine à reprendre son souffle après une histoire d’amour passionnelle qui l’a laissé en loques. L’atmosphère au château familial est déjà irrespirable à Noël, et voilà que son ex s’y invite par-dessus le marché. Elle semble avoir à nouveau des vues sur Victor, et il ne parvient pas à lui résister.
Quand Vanessa lui offre son soutien, il accepte, mais il y a un malentendu et elle se retrouve bientôt à passer pour son amoureuse. Les mensonges se superposent aux sentiments authentiques, et tout devient impossible à démêler.

~ AVIS ~

J’ai déjà eu l’occasion de me plonger dans une romance contemporaine d’Eleonore Marco*, et je dois avouer que ce nouveau roman confirme ma totale admiration pour cette auteure ! 🙂

Les codes du genre romance sont toujours très bien respectés, et offerts aux lecteurs dans une finesse et un romantisme maîtrisés.
J’aime la manière fluide et très naturelle avec laquelle l’auteure nous embarque dans ses univers. L’ambiance n’est pas plombée de descriptions interminables. Tout se fait au fur et à mesure, tranquillement.
Ici, la romance est impeccable, tout autant que l’Esprit de Noël. La neige, le sapin, les cadeaux, les batailles de boules de neige, la luge… Bref, tout y est !

Ce que j’aime aussi chez Eleonore Marco, c’est sa manière subtile et très structurée de présenter ses personnages. Ils sont tellement bien façonnés et dépeints, qu’on se les imagine sans peine. J’ai donc pris plaisir à faire connaissance avec nos deux héros, Vanessa et Victor ! Chacun avec ses peines, ses angoisses et ses envies vont aller s’emmêler dans la vie de l’autre, se découvrir et s’apprécier. Mais toujours dans la délicatesse et en jonglant avec toutes les intrigues secondaires sciemment éparpillées. Et ici, sous la houlette des vacances de Noël.
Les obstacles ne sont pas évidents à surmonter, les méchants sont… Méchants, le doute et la peur (amenés par un passé compliqué, là aussi, bien décrit) joueront aussi leur part. Et tous ces points, intelligemment mis en place, donnent une romance palpitante et un rythme vif.
Car en plus de nos héros, les personnages secondaires sont tout aussi fascinants à regarder ! Ils se meuvent dans le récit sans trop en faire, font leur vie tout en s’immisçant avec justesse dans la Romance. Chacun a un rôle et le joue très bien.

L’autre point délectable de l’auteure est sa manière de narrer une histoire d’amour. Dans “Douce imposture de Noël“, la romance se déroule sur une semaine de temps. J’aurais pu ressentir que tout allait trop vite. Mais pas avec cette auteure. Comme les personnages sont très bien sculptés, nous sommes confrontés à leurs sentiments et émotions et à leurs propres analyses de la situation. Toujours très bien dosés, sans trop en faire. Ce qui nous permet de poursuivre nos connaissances sur les héros, tout en ressentant ce qu’ils partagent et en vivant la scène à leurs côtés. L’effet de “romance précipitée” ne s’est donc jamais fait ressentir.

Je ne peux que réitérer mon adoration pour la plume intrépide et fluide d’Eleonore Marco. Elle m’emmène toujours dans des romances complètes et plaisantes à lire et surtout, très bien écrite.

Douce Imposture de Noël” est une romance de Noël réussie haut la main 🙂 !

Un grand merci à l’auteure pour avoir renouvelé sa confiance. 🙂

*Si tu souhaites retrouver la romance contemporaine d’Eléonore Marco, c’est par ICI.

Conclusion : J’aime…. Passionnément
♥ ♥ ♥

Avis posté en Décembre

❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄

C’est tout pour cette année 2020 !
Je te donne RDV l’année prochaine pour d’autres romances de Noël. 🙂

La Romantique éperdue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 1 =