Amour à lire Services Presses

Services Presses : Romance Dystopique

Salut Fleur Bleue,

Ici, tu trouveras mes découvertes livresques “Romance Dystopique” grâce aux Services Presses du site Simplement Pro.
Si tu souhaites connaître les autres catégories : Romance Fantasy, Romance Historique et Romance Contemporaine n’hésite pas à te balader dans “Amour à lire”, rubrique “Services Presses” 😉 !

RAPPEL : les avis que tu liras n’engagent que mon cœur, mon âme, mon ressenti et mes émotions. Tu n’es pas obligé.e d’être d’accord et je t’invite avec plaisir à partager les tiens en commentaires 🙂 !

Les livres sont présentés par ordre chronologique de lecture.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Interférences – T.1 : Cendres
Aurore Payelle

Résumé : Depuis qu’il a attrapé sa main dans les rues de Genesis, Sora n’a plus d’autres choix que de fuir la ville qui l’a sauvée de l’épidémie de VH2.
Après avoir passé les onze dernières années en quarantaine au pensionnat Nord, elle qui souhaitait seulement être une personne saine et sûre pour ses congénères se retrouve dans une situation désespérée.
James, pourchassé par Spectators, l’entraîne avec lui dans sa course tandis que les balles pleuvent sur eux.
Dans cette ville ultra surveillée et réglementée, mensonges, amour et technologie sont autant d’interférences dans sa nouvelle vie.
Elle ne rêvait que de se faire une place parmi les siens, il vient lui ouvrir les yeux.
Parviendront-ils à atteindre leur but commun, sous l’œil de Spectators ?

~ AVIS ~

Au travers de ma lecture, j’ai reconnu quelques effluves de plusieurs dystopies célèbres (“La servante écarlate“, “Hunger Games“…), et pourtant, Aurore Payelle a su créer, de manière coordonnée et fluide, son propre monde dystopique en respectant les codes du genre.

Lorsque le premier chapitre s’ouvre, nous sommes directement happés par la vie de Sora, notre héroïne.
Il s’est passé onze ans depuis notre “ère”, et le plus troublant est la similitude entre ce roman et notre contexte actuel. L’auteure sait où elle va, connaît par cœur les frontières de son monde et les détails importants qui t’embarquent sans crier gare. L’exploration, les balbutiements de la découverte, les intrigues, les révélations, les descriptions et les actions sont montés avec réussite et le lecteur n’a plus qu’à se laisser aller.

J’ai adoré suivre tout le cheminement de Sora et ai admiré tout le chemin qu’elle a parcouru dans ce premier tome, de sa vie “casée” à la liberté d’être une Outsider de la société. Les informations sont distillées avec finesse au fur et à mesure du récit.
Le début donne un “background” assez parlant de l’héroïne, avant que tout bouscule, avant que sa furieuse envie de liberté infinie l’emmène très loin, peut-être trop loin… Car cette fin, chère Fleur Bleue, est un sacré cliffhanger, un poing dans l’estomac que je n’avais pas vu venir et il va falloir que je prenne mon mal en patience afin d’avoir la suite sous les yeux !
Tout va crescendo, sans brusquer le lecteur, ni l’enfouir d’un seul coup dans des tonneaux d’informations et c’est ce que j’ai particulièrement apprécié. Nous avons donc l’opportunité de connaître cette protagoniste, d’appréhender et de vivre ce chamboulement avec elle et de la suivre telle son ombre. De faire également la rencontre de nouveaux personnages, de découvrir de nouveaux paysages et de vivre de nouvelles aventures…
Tout est offert aux lecteurs avec un rythme soutenu, alternant entre course effrénée et pause récupération, secouant d’actions le récit, tout en prenant soin de répondre à nos questions silencieuses.

Et puis bien évidemment, je suis tombée complètement sous le charme de cette subtile, douce et très belle histoire d’amour. 😉
Je ne peux que “plussoir” cet élan de romantisme dans les débris de cet univers dystopique bien mis en jeu. Cette histoire d’amour est de celle qui tombe sur les héros sans prévenir et qui chamboule leur destin à tout jamais. J’ai aimé la manière dont cette romance est devenue un personnage à part entière, de sa naissance comme je les savoure (jeux de regards, troubles, petits quiproquos, de la jalousie…) jusqu’à l’éclosion. J’avais l’impression d’avoir de nouveau quinze ans, et ce détail est mon “thermomètre” qui indique une romance réussie 😉
Elle a ce côté naturel, discret et en même temps, donne ce goût savoureux au roman. Car cette histoire d’amour sait rester à sa place face à l’immense intrigue qui lui fait front, et est devenue le genre d’ingrédient magique qui fait de ce roman, une recette réussie.

Rien ne m’a dérangé, j’ai tout avalé, dévoré jusqu’à la dernière ligne. Et je sens que ce n’est que le début d’une saga haletante et que l’auteure nous prévoit une suite des plus exquises…
D’ailleurs, la plume d’Aurore Payelle est addictive, nette et précise. Tout le roman est gravé sur une partition aux notes justes. Chaque détail est important, chaque ressenti est bien défini et chaque pensée est bien analysée.

Vivement le second tome !!

Conclusion : J’aime…. Passionnément
♥ ♥ ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image