Amour à lire Services Presses

Services Presses : Romance Fantasy

Hello Romantique,

Je te propose ici mes découvertes livresques “Romance Fantasy/Magique/Fantastique” grâce aux Services Presses du site Simplement Pro.
Si tu souhaites connaître les autres catégories : Romance Historique, Romance Contemporaine, n’hésite pas à te balader dans “Amour à lire”, rubrique “Services Presses” 😉 !

Si tu souhaites te procurer les œuvres, clique sur l’image, elle t’enverra sur un site marchant 😉 !

Les livres sont présentés par ordre chronologique de lecture.

SKYRINA Princesse Dişi Aslan, t.1
Miya Fidane

Résumé: Pendant que le royaume de Mavi se fait envahir, le roi Aaron a pu se rendre à temps dans le Nevada. Il confie sa fille au grand chef Aslan afin de la protéger et la former. La princesse va vivre des aventures rythmées ainsi qu’une passion dévorante avec l’un des fils du chef, qui sont en rivalité pour son cœur. Tout au long de sa vie, elle fera des découvertes extraordinaires sans savoir qui elle est vraiment, jusqu’au moment le plus important, la nuit de son dix-huitième anniversaire. Skyrina est loin d’imaginer quel destin l’attend.
Qui des frères sera son prince ? Le frère aîné, grand, fort, ténébreux et incroyablement beau ou le jeune frère amusant, séducteur et très séduisant ?
Que deviendront ses parents ?
Et si Skyrina n’était pas seulement une princesse ?

~ AVIS ~

EDIT : Pour info, j’ai lu une des premiers versions de ce roman, l’auteure m’a informée continuer de le corriger.

Aïe, Aïe… Skyrina me laisse perplexe sur ce tome 1… :/
Déjà, je vais commencer par le positif. Je sens une trame d’aventures avec un fond fantastique intense qui ne demande qu’à être découverte. Nous suivons Skyrina sur plusieurs années de sa vie et découvrons, pas à pas, ses pouvoirs avec elle. Les scènes “action” ont un sens avec sa vie, sa destinée… Ses liens profonds avec sa famille sont bien mis en avant aussi par rapport à leur place dans la vie de notre héroïne.
On ressent bien la force de l’auteure à vouloir nous transporter dans son univers.

Mais voilà… Pour un roman fantastique et d’aventures, il n’y a que peu de scènes d’action, de fantastique… Et d’aventure. C’est trop timide, même pour un premier tome. Peut-être que notre héroïne se dévoilera sur les prochains tomes.
De plus, bien que je sois #teamromanceàfond, pour moi, l’histoire d’amour prend trop, trop de place et étouffe l’histoire qui, à la fin, devient à peine digeste. Les “Je t’aime” à n’en plus finir, “Tu es l’amour de ma vie“; ” Jamais je ne te quitterai“… C’est mignon et valeureux au début du tome, je dois l’avouer. Mais pas quand ça apparaît dans quasiment TOUS LES CHAPITRES ……. Là, il n’avait pas lieu de s’épancher autant et aussi souvent sur l’histoire d’amour. A la fin, on en perdait le but réel et ultime de notre héroïne. Alors, je tempère mes propos, parce que je comprends où voulait en venir l’auteure. Moi aussi, je voulais que Skyrina vive son histoire d’amour à fond. Mais c’est beaucoup trop mièvre et maladroit. D’ailleurs, je trouve le choix de son amour pour l’un des frères trop rapide à mon goût. Pas de triangle amoureux comme le présage le résumé.
Un autre point qui m’a gênée aussi, c’est sur la forme, dans la maladresse des dialogues – mise à part les discussions d’amour. Alors que c’est la même personne qui parle, l’auteure fait le choix de multiplier les tirets cadratins (tu sais, les “-” qui indique qui parle lors d’un dialogue), alors qu’il n’y a pas lieu d’être. Parfois, le même personnage va s’exprimer sur deux, voire trois “-” distincts, ce qui perd le lecteur, car il suppose qu’on change de personnage (enfin, ça a été mon cas ^^’).

Et dernier bémol totalement subjectif de ma part : je trouve que la première de couverture est trompeuse. Elle exclue totalement le côté fantastique et aventures, ce que je trouve vraiment dommage, et se cantonne de l’histoire d’amour.

Je ne doute pas du potentiel que pourra avoir le tome 2, mais ce tombe 1 est maladroit, écriture chevrotante, alors que Skyrina demande de la puissance et du charisme. Ou bien, je suis trop âgée pour apprécier à sa juste valeur ce premier tome.
C’est donc un peu délicat de baser son avis d’une saga sur un seul tome, je vais donc laisser une porte ouverte pour changer mon avis si suite il y a, car malgré tout, on s’attache assez vite à Skyrina. 🙂

Un grand merci à Miya Fidane, pour la confiance !

CONCLUSION : J’aime… un peu

Avis posté en Avril

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

“La Porte du Temps” – Azmel t.1
Laura Wilhelm

Résumé: Deux familles que tout oppose. Un sortilège prononcé il y a plus de 400 ans par les Chefs de Clan de l’une d’elle afin de ne jamais se mélanger… « Azmel », créé pour se protéger fini par devenir un calvaire lorsque Léna et Rick, issus de ces clans, tombent amoureux.
Mais leur histoire de famille est bien plus compliquée que ce qu’ils savent déjà. Ils vont découvrir des forces qu’ils n’imaginaient pas exister et se heurter à la frustration la plus violente qui soit : ne pas pouvoir se blottir dans les bras de l’amour de sa vie. Car, ils en sont conscients, au plus profond de leur âme : ils sont faits l’un pour l’autre, que leur famille le veuille ou non.
Leur amour va subir bien des épreuves, des histoires de lycée en passant par les drames familiaux, sans oublier la Porte du Temps qui rappelle à Léna que ses pouvoirs ne font que grandir et qu’elle ne sera peut-être pas capable de gérer la puissance qu’elle lui insuffle.
Les démons et les élus devront s’unir contre d’autres forces plus violentes. Seulement y arriveront-ils ? L’amour de Léna et Rick sera-t-il assez fort ?

~ AVIS ~

Je dois t’avouer, Fleur Bleue, que la fantasy n’est pas mon domaine de prédilection. Sauf s’il y a une romance, dans ce cas, je veux bien être tentée. Et Azmel, “Les Portes du temps” est un beau mélange des deux. Les idées de l’auteure sur son genre fantasy sont intéressantes et bien trouvées. J’aime quand les protagonistes doivent faire face à des obstacles qui rendent leur amour impossible. Et là, c’est jackpot ! 🙂
L’histoire d’amour entre Léna et Rick est touchante, du genre ” toi et personne d’autre” que j’aime beaucoup rencontrer dans mes lectures.
J’ai apprécié les personnages secondaires, ils forment un tout pour graviter et faire avancer l’histoire.
Mon coup de cœur pour cette saga est la plume gracieuse de Laura Wilhelm. Son style est vraiment clair et accessible.
Et aussi cette première de couverture, qui colle parfaitement à l’histoire !

Mais, mais… Il faut que je couche sur papier le défaut de ce livre. Il est beaucoup trop timide à mes yeux. Trop “en surface”, pas assez en profondeur et cela se remarque sur les deux aspects fondamentaux du roman.
Même si j’ai tout assimilé et que l’histoire d’amour est émouvante, je ne me suis pas immergée totalement comme je l’aurais voulu. Il m’a manqué des éléments sur les Elus, les démons, des détails sur Azmel, cette fameuse “Porte du Temps”, le passé de Léna… et surtout des scènes entre Léna/Rick pour être en osmose parfaite avec l’univers et les personnages. (Mais peut-être que cela apparaîtra au tome 2 🙂 ? )
Tout va trop vite, on a à peine le temps d’assimiler les choses qu’une autre apparaît au lecteur. Par exemple, un élément important est donné … Pour être exploité au chapitre suivant. Il n’y a pas assez de suspens. Et c’est la même chose pour l’histoire d’amour qui évolue trop vite. Même si j’ai apprécié et adhéré au côté “Âme sœur” de la relation Léna/Rick, malheureusement, je ne l’ai pas très bien ressenti.
Pour résumer, c’est comme si le tome 1 et 2 de la saga Twilight étaient réunis en un seul. Les idées “fantasy” sont chouettes, la romance aussi, mais ça manque d’éléments. J’ai pu toucher du doigt toute l’histoire mais pas tout prendre en main et c’est légèrement dommage, car je pense que l’auteure en est capable.
Cependant, il y a moyen que l’immersion manquée est due à mon âge un peu plus avancé que la cible. Si j’étais une Fleur Bleue de 10 ans de moins, j’aurais peut-être eu un coup de cœur pour ce roman. 😉

Azmel, “Les portes du temps” vaut quand même le coup d’œil. J’ai pris plaisir à suivre les aventures de Léna, personnage très intéressant et son histoire d’amour plongé dans cet univers de magie et d’interdit. Ce petit cliffhanger à la fin est pas mal, j’ai hâte de lire le tome 2. Surtout pour avoir plus de précisions sur les Elus, les démons et tout l’univers… Je pense qu’il y a vraiment de quoi creuser !

Merci encore à Laura pour le partage de son histoire. 🙂

Conclusion : J’aime… Beaucoup
♥ ♥

Avis posté en Mai

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Les amants de l’Atlantide” – Le Cycle de Taramanda, t.1
Violaine Darmon

Résumé : Depuis l’île merveilleuse d’Atlantide, Taïs règne sans partage sur les terres de Taramanda. Quand son jeune fils Maxime se lie d’amitié avec Selena, une enfant du peuple, leurs rêves d’égalité et de progrès se heurtent à des obstacles meurtriers. L’ambitieuse reine d’Hécate et les Amazones, un parti aristocratique avide de conquérir le trône, se livrent alors à des luttes de pouvoir où se mêlent amour et jalousie. Comment garder purs ses idéaux et ses sentiments dans une société inégalitaire, livrée à la tourmente des passions ?

~ AVIS ~

Mon Dieu, chère Fleur Bleue, je ne sais par où commencer… Je tremble encore tellement j’ai été emportée par cette superbe saga. Je pense que mon esprit est resté avec ses personnages, à Taramanda. Elle est avec Maxime, Selena, Victoria, Ilya… Je vais essayer de rendre justice à toutes les émotions et sentiments que j’ai eus lors de ma lecture de ce premier tome des “Cycles de Taramanda“.
Bon, en premier, je dois avouer que ça ne partait pas fort de mon côté. Je n’arrivais pas à accrocher à l’histoire, aux différents personnages, aux intrigues qui commençaient à naître sous mes yeux. Je trouvais le tout un peu fastidieux. J’étais un peu larguée, ne sachant pas du tout pourquoi j’étais là. J’ai même failli arrêter, alors que l’histoire en elle-même ou la plume de Violaine que je trouvais d’ailleurs excellente, n’y étaient pour rien. Juste mon esprit et ces premiers 30% qui ne voulaient pas matcher ensemble.
J’ai persisté, et ça a été la meilleure décision de la semaine ! Parce que j’ai réalisé que cette “petite” pépite d’environ 600 pages (et il ne s’agit que du premier tome!), eh bien, ne pouvait pas avoir une situation initiale et des éléments perturbateurs donnés aux lecteurs sur dix pages. L’auteure prend donc le temps d’étaler la carte des destins, celle que tu suivras tout le long.

Alors… Ohlalala, par où je vais commencer ? L’univers. Oui, c’est bien ça.
Ce premier tome donc t’embarque dans l’Atlantide, un royaume de pouvoir politique et religieux aux mains de femmes (là-bas, ce sont elles qui ont le pouvoir) mêlé de fantastique, de magie, de raisonnements sur la justice, l’égalité des chances, la place de l’art, de l’éducation… Pour reprendre les mots propres de l’auteur que je n’aurais pas mieux prononcés : “un univers mythologique et mêle amour, pouvoir, jalousie, réflexion sur l’art et la société“. Si tout est confus au début, cet univers deviendra ta seconde maison par la suite.

Concernant les personnages, Violaine les brosse à la perfection. Certains destins qu’on suit à chaque étape de leur vie, de la naissance à l’adolescence, d’autres, de leur vie d’adulte à la mort. Même si l’âge des personnages est indiqué, nous pouvons aisément deviner leur âge via toutes les émotions et sentiments qui les traversent, dépeints avec douceur, magie et surtout avec justesse.
Personne ne nous laisse indifférent. De certains personnages dont le destin est heureux, d’autres qui ne seront pas épargnés. C’est peut-être grâce à eux que, passé les 50% de ma lecture, je n’ai plus vu les pages défiler. Soucieuse, curieuse et intriguée par la destinée de ces protagonistes, emmêlés dans des intrigues, des vengeances, des situations aux quiproquos tragiques et des histoires d’amour, il fallait que je sache ce qu’il allait se passer. Je ne pouvais les abandonner sans connaître la fin. Le point de vue extérieur permet d’avoir le tableau dans son ensemble, passant également d’un point de vue à un autre très facilement.

Et je termine par ce que tu veux savoir et ce pourquoi tu me suis ( 😉 ) les histoires d’amour !
Non, en fait, je corrige mes propos précédents. C’est aussi grâce à elles que j’ai enchaîné les pages avec autant de passion. Je les ai trouvé…
Époustouflantes.
Extraordinaires.
Puissantes.
Bouleversantes.
J’ai terminé ce premier tome, tout pantelante. Je me suis même dit que c’est pour ça que je lis. Pour vivre ce genre d’amour passionnant. Pour être immergée à 150%. Ce n’est même pas tant par les histoires en elles-mêmes (quoi que, quand le destin s’emmêle, nous ne pouvons répondre de rien), mais c’est grâce à la finesse de la plume de l’auteure, choisissant toujours les mots avec justesse et passion, qui m’a fait passer par plein d’émotions.
Ça a été très dur de rester simple spectatrice de ces histoires, tellement je voulais agir, crier, raisonner les personnages.
Pourtant timides et peu présentes au tout début, je me suis même demandé pourquoi le titre “Les amants de l’Atlantide“. Puis, une histoire d’amour pointe le bout de son nez. Je suis restée, curieuse. Puis une autre. Et celle-là, Mon Dieu… J’en suis restée sans voix.
Au final, le rythme de ces histoires d’amour est juste. Elles ne pouvaient éclore de partout, tout le temps, ça aurait été indigeste dans ce roman. Elles vivent donc sous le dôme des intrigues politiques, religieuses, des jalousies, de la trahison et de l’espoir.
Bref, j’en suis honnêtement encore toute chamboulée.

Et cette fin ? J’ai arrêté de respirer les dix derniers pourcentages…
Une fois terminé, je n’avais qu’une envie : me lever de ma chaise et applaudir à m’en faire mal aux mainx le fabuleux spectacle que je venais de vivre.

C’est la première fois, je pense que je suis passée d’un ” bon j’abandonne?” à ” Qu’est-ce que c’est que cette histoire. DE. MALADE ?!” lors d’une simple lecture.
Je n’aurais de mots assez justes pour tout décrire et peut-être j’oublie des choses dans ces lignes, mais…Je… Voilà. C’est le genre de roman où il me faut une pause après, afin de récupérer mon esprit là où il est parti et de le remettre dans ma vie de tous les jours et le préparer à une prochaine lecture.

Un grand merci à Violaine Darmon de m’avoir partagé cette super, fabuleuse histoire !

Conclusion : J’aime… A la folie !
♥ ♥ ♥ ♥

Avis posté en Mai

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Le Souffle d’un sortilège– Saga Les frères Chandelin, t.1
Virgine M. Cansier

Résumé : Olivier est pompier. Au delà de ça, il partage avec ses trois frères un don mystérieux qui fait d’eux des hommes à part. Ils vivent dans le secret et la dissimulation craignant à chaque instant de se trahir.
Lisa est herboriste… Et sorcière. Comme toutes les femmes de sa famille avant elle, Lisa doit cacher sa véritable nature. Ne jamais faire confiance à personne. Telle est sa devise.
Rien ne prédestinait ces deux êtres exceptionnels à se rencontrer mais les machinations d’une secte vont les pousser dans les bras l’un de l’autre.

~ AVIS ~

Les premiers mots qui me viennent à l’esprit sur ce premier tome, c’est la “simplicité, facilité et rapidité“. Je suis entrée dans l’univers de Lisa et Oliver sans aucune difficulté, la personnalité simple et magnétique de chaque personnage, de l’univers fantastique dans lequel évolue tout ce beau monde. Il est vraiment facile de s’y glisser et s’y laisser mener ! D’ailleurs, j’ai aimé le côté “naturel” dont l’auteur fait preuve pour amener les choses surnaturelles. Lisa est sorcière, oui et alors ? Olivier a des pouvoirs lui aussi, ma foi, pourquoi pas, ça peut arriver, non ? ^^’ Enfin, ce côté “aisance naturel” m’a beaucoup plu ! On en fait pas tout un foin, quelques éléments sont tout de mêmes donnés aux lecteurs, mais on peut se concentrer sur le point fort de ce premier tome : l’intrigue !
Et cette dernière est rudement bien menée ! Nous sommes tout de suite intrigués et happés par les premiers chapitres, puis la romance entre Olivier et Lisa nous empêche de poser le livre. C’est beau et surtout, romantique 😉 ! Ce que j’ai surtout apprécié, Fleur Bleue que je suis, c’est que le don d’Olivier se trouve être compatible/en lien avec celui de Lisa. Et je pense qu’il en sera de même sur l’un des autres frères… 😉
L’auteure éparpille d’ailleurs en même temps quelques indices et détails sur les frères d’Olivier (Il est le second d’une fratrie de quatre) qui donne envie de les connaître davantage dans les prochains tomes ! 🙂

Mon petit hic, mais qui n’entache en rien l’intrigue, c’est qu’il y a certaines maladresses (des personnages secondaires sont présentés deux fois, à quelques pages d’intervalles, idem pour certains traits de caractère d’un personnage. Olivier avoue quelque chose à Lisa… Qu’il “réavoue” quelques chapitres plus loin…). Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette belle histoire, car j’ai vraiment passé un bon moment de lecture (et de romance) en compagnie de Lisa et Olivier 🙂 !

Merci à Virginie de m’avoir confié son premier tome 🙂 !

Conclusion : J’aime… Beaucoup
♥ ♥

Avis posté en Mai

A suivre…

La Romantique éperdue ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *